Vous êtes ici

Les diarrhées aïgues et chroniques

La diarrhée est définie comme l’émission trop fréquente de selles trop liquides ou trop volumineuses. Au sein, le transit intestinal est souvent accéléré et l’enfant peut émettre de façon normale jusqu’à 6 à 8 selles par jours (une par tétée) liquides, jaune d’or, peu abondantes.

LA DIARRHÉE AIGUË

Toute diarrhée sévère, avec de nombreuses selles liquides, associée à des vomissements, un météorisme abdominal et/ou une mauvaise prise pondérale comporte un risque de déshydratation et de dénutrition, voire d’entérocolite grave chez le nouveau-né. La présence de signes infectieux (fièvre, mauvaise coloration) oriente vers une gastroentérite virale ou bactérienne. La prescription de soluté de réhydratation doit être systématique, et l’hospitalisation sera proposée en cas d’aggravation d’autant plus facilement que le nourrisson est jeune (moins de 3 mois) (3). En prévention il existe un vaccin rotavirus (4). En cas de diarrhée persistante chez le nouveau-né, les explorations spécialisées rechercheront une des nombreuses causes d’entéropathie congénitale (malabsorption glucose-galactose, diarrhée sodée ou chlorée congénitale, dysplasie épithéliale intestinale, atrophie microvillositaire, entéropathie auto-immune, diarrhée syndromatique, etc.) (5).

 

LA DIARRHÉE CHRONIQUE

En cas de début progressif avec des selles graisseuses et une mauvaise prise de poids, on évoquera une mucoviscidose (test de la sueur), généralement dépistée à la naissance. Chez le jeune nourrisson au biberon, en cas de terrain atopique et/ou de mauvaise prise de poids, il faudra rechercher une allergie aux protéines du lait de vache (APLV) parfois par une biopsie intestinale, ou surtout par un test d’exclusion des PLV. L’apparition de selles liquides, hétérogènes, chez un nourrisson de plus de 6 mois en parfait état général et grossissant normalement évoque une colopathie fonctionnelle. Un lait pauvre en lactose peut être proposé en cas de diarrhée persistante [3]. Après la diversification, des selles liquides et acides avec érythème du siège orientent vers une rare intolérance aux sucres (test respiratoire, biopsie intestinale), tandis que des selles molles et volumineuses accompagnée d’une cassure de la courbe pondérale évoquent une maladie coeliaque (anticorps anti-transglutaminase, biopsie intestinale).

 

(Passer la souris pour obtenir un zoom de l'image)

(Passer la souris pour obtenir un zoom de l'image)

Mise en garde : Chez le jeune nourrisson allaité au sein, des selles jaune d’or, liquides mais peu abondantes, sans autre anomalies associées, sont considérées comme un transit normal. Attention les diarrhées des enfants de moins de 3 mois sont parfois très sévères et nécessitent un suivi rigoureux. En cas de selles blanches, il s’agit souvent d’atrésie des voies biliaires, une hospitalisation en urgence est nécessaire.